google-site-verification: google0480da62b3dac028.html Logement | pourlesjeunestarnais

Accueil > Vie quotidienne >  Trouver et financer mon logement

VIE QUOTIDIENNE

❙ TROUVER ET FINANCER MON LOGEMENT ❙

Nous vous proposons ci-bas de procéder étape par étape pour mener à bien votre recherche et votre financement de logement. 

1/ DEFINISSEZ VOS BESOINS

Avant de commencer votre recherche de logement, il est important de définir vos besoins, vos attentes, mais aussi vos envies.

Le budget

Commencez par définir votre budget et le montant que vous pouvez consacrer chaque mois à votre loyer. Pensez à prendre en compte le montant des charges et les dépenses annexes (assurance habitation, taxe d’habitation que vous devrez payer si vous habitez le logement au premier janvier, abonnement internet…).

Pour calculer votre budget, prenez en compte toutes vos sources de revenus (salaire, pensions…) et les aides (bourses, aides au logement…) dont vous pouvez bénéficier.

Vous pouvez évaluer vos droits à plusieurs aides différentes à travers le simulateur mis en place par le gouvernement sur le site mesaides.gouv

Le type de logement

Vous pouvez opter pour un logement individuel si vous souhaitez vivre seul ou pour l’un des différents modes de vie collectif : 

  • une résidence dédiée aux jeunes (résidence universitaire, foyer de jeunes travailleurs, résidence sociale, etc.) ;

  • la colocation : différents choix s’offrent à vous. Vous pouvez intégrer une colocation déjà formée ou encore chercher un logement avec des personnes que vous connaissez déjà ;

  • la cohabitation intergénérationnelle qui correspond au fait de partager le logement d’une personne âgée en échange d’un loyer réduit et/ou de services rendus.

Meublé ou vide ?

Vous devez aussi déterminer si vous recherchez un logement meublé ou vide. Tout dépend du temps pendant lequel vous avez prévu de rester dans le logement, mais aussi des meubles que vous possédez déjà.

Le choix du secteur

Pour définir l’emplacement de votre futur logement, privilégiez un secteur de recherche assez large. Il sera déterminant sur le montant du loyer. 

Vous pouvez établir une liste de critères et les classer. D’un côté, ceux qui vous semblent indispensables et de l’autre, ceux auxquels vous seriez prêt à renoncer. Ces critères peuvent concerner la proximité d’une gare ou d’une station de transports en commun, de votre école ou lieu de travail ou encore la présence de commerces. 

2/ CONSTITUEZ VOTRE DOSSIER

Une fois que vous avez défini vos critères de recherche, il faut réunir tous les documents qui pourront vous être demandés par le bailleur.

 

Les garanties

Pour sécuriser le bailleur, plusieurs garanties sont possibles.

Vous pouvez bénéficier de la garantie Visale pour couvrir le risque d’impayé pendant toute la durée du bail, dans la limite de 36 mensualités (9 mensualités dans le parc locatif social). Elle couvre également les frais de remise en état du logement en cas de dégradations dans la limite de 2 mois de loyers et charges. 

Elle s’adresse notamment aux jeunes de 18 à 30 ans quelle que soit votre situation professionnelle. 

Un parent peut également signer le bail et se porter caution. C’est d’un contrat écrit par lequel une personne appelée la caution s’engage à payer le loyer à votre place si vous ne pouvez pas le faire.

 

Les documents à mettre à la disposition du bailleur

Avant la signature du bail, le bailleur ou son représentant (agent immobilier, notaire...) peut vous demander, ainsi qu’à la personne qui se porte caution pour vous, certains documents :

  • une pièce justificative d’identité en cours de validité (deux pièces justificatives d’identité si la caution est une personne morale) ;

  • une pièce justificative de domicile ;

  • un ou plusieurs documents attestant des activités professionnelles (contrat de travail, attestation de l’employeur, copie de la carte professionnelle pour une profession libérale…) ;

  • un ou plusieurs documents attestant des ressources (avis d’imposition, 3 derniers bulletins de paie, justificatifs de versement de prestations sociales…). 

Certains documents ne peuvent pas être demandés par le bailleur tels que des copies de relevés de comptes bancaire, un RIB, un extrait de casier judiciaire, un dossier médical personnel…

 Transmettre son dossier                                       

Au moment de la visite, vous remettez un dossier au bailleur ou à l’agent immobilier.

  BON-PLAN   

Vous pouvez également faciliter la remise de votre dossier via l’outil Locatio. 

Il suffit de créer votre compte. Locatio effectue des tests pour s’assurer que votre dossier est complet et conforme aux attentes des bailleurs (revenus, fiches d’imposition…). Vous recevez un lien à transmettre aux bailleurs qui leur certifie la qualité de votre dossier et leur donne accès aux documents. 

Créez votre DossierFacile

 

3/ RECHERCHER UN LOGEMENT

Un logement du parc social 

LOGEMENT SOCIAL

Si vos ressources sont inférieures à certains plafonds, vous pouvez déposer une demande de logement social. Cette demande peut être faite en ligne, auprès de votre mairie ou directement auprès de Tarn Habitat.

RESIDENCE UNIVERSITAIRE

Si vous êtes étudiant, vous pouvez également avoir accès aux résidences universitaires mises à disposition par le CROUS. Les logements sont accessibles sous conditions de ressources. Pour en faire la demande, il faut déposer un dossier sur le site messervices.etudiant.gouv.fr.

FOYER DE JEUNES TRAVAILLEUR

Les foyers de jeunes travailleurs offrent également des hébergements. Vous pouvez en faire la demande que vous soyez jeune salarié, stagiaire, étudiant ou en recherche d’emploi. Le site de l’UNHAJ (Union nationale pour l’habitat des jeunes) recense les foyers sur le territoire. Vous pouvez les contacter directement pour connaître les disponibilités des logements et faire une demande. 

Un logement solidaire 

COLOCATION KAPS

Il existe des alternatives à la location classique d’un bien. L’Association de la fondation étudiante pour la ville (AFEV) propose ainsi des "Kolocations à projets solidaires" (KAPS). Ce sont des appartements de 3 à 6 chambres qui vous sont proposés à un loyer modéré en échange d’un engagement dans la vie du quartier (soutien scolaire, réhabilitation de locaux, animation de temps de convivialité pour les habitants du quartier…).

Vous pouvez retrouver les différents projets sur le site de l’AFEV  et postuler pour intégrer une KAPS. 

COLOCATION INTERGENERATIONNELLE

Vous avez également la possibilité de partager le logement d’une personne âgée à travers la cohabitation intergénérationnelle. Une association vous met en relation avec une personne âgée qui vous loue une chambre à un prix réduit ou vous offre l’hébergement en échange de services rendus ou de temps passé avec elle. 

Le site du réseau CoSI (cohabitation solidaire intergénérationnelle) recense les associations mettant en œuvre cette offre.  

Un logement du parc privé

Vous pouvez louer un logement directement à un particulier ou vous adresser à une agence immobilière. Vous pouvez aussi contacter directement les bailleurs notamment en parcourant les "petites annonces" sur internet.

Le site Lokaviz vous permet de voir des annonces de location de logement par des particuliers. 

Si vous êtes étudiant, votre école peut également avoir fait un partenariat avec une plateforme, qui vous permet d’accéder à certaines annonces de logement réservés aux étudiants et situés à proximité de votre école. 

5/ OBTENIR UNE AIDE AU LOGEMENT

Vous pouvez évaluer vos droits à plusieurs aides différentes à travers le simulateur mis en place par le gouvernement sur le site mesaides.gouv

 

Si vous êtes inscrits sur le bail, que vous résidez en France et que le bailleur n’est pas un de vos parents, de vos grands-parents, ni celui de votre conjoint, vous pouvez bénéficier d’une aide au logement.

Son montant est calculé en fonction du loyer, de votre situation personnelle actuelle, de vos ressources et de celles des personnes composant votre foyer. 

Simulez le montant de votre aide au logement sur le site de la CAF.

6/ LES AIDES DU GROUPE ACTION LOGEMENT

Action Logement propose des services et des aides financières qui facilitent l’accès au logement, et donc à l’emploi. 

 

Dépôt de garantie : avance LOCA-PASS

L’AVANCE LOCA-PASS permet de verser immédiatement le dépôt de garantie demandé par le bailleur et de le rembourser petit à petit, sans payer d’intérêts, sur une durée maximale de 25 mois. Cette aide au logement est ouverte aux jeunes sous certaines conditions. 

Caution VISALE

Vous avez moins de 30 ans (jusqu’à votre 31e anniversaire) étudiant ou alternant, VISALE est une solution de caution étudiant pour louer un logement auprès des propriétaires privés ou dans le parc social et résidences universitaires (CROUS). Action Logement se porte gratuitement garant auprès de votre bailleur.

Attention la souscription en ligne d'une assurance habitation reste nécessaire pour les jeunes locataires étudiants, et cette dernière ne se remplace par Visale. La demande du dossier se fait en ligne gratuitement et doit être sollicitée avant l'accord sur le contrat de location avec le propriétaire. Notez bien que diverses subventions sont également cumulables avec le dispositif Visale comme par exemple les APL de la CAF.


Les loyers sont couverts pendant toute la durée du bail jusqu’à 36 mois d’impayés de loyers et charges (ou jusqu’à 9 mois d’impayés de loyers et charges en cas d’accès à un logement social à un étudiant ou à un alternant).
L’ensemble des démarches doit être réalisé avant la signature du bail sur le site www.visale.fr

L'aide MOBILI-JEUNE®

L'aide Mobili-Jeune est une aide au logement qui permet de prendre en charge une partie de votre loyer pendant la durée de votre formation en alternance. L'aide s'adresse aux jeunes de moins de 30 ans. 

www.pourlesjeunestarnais.com est réalisé par l'INFO JEUNES TARN,

dédié aux jeunes tarnais de moins de 30 ans, leurs parents et les acteurs jeunesse locaux.